Le marché du casino en ligne est-il en crise?

Opérateurs en ligne et casinos terrestres subissent la crise

2 septembre 2014 Posted in casino en ligne, casino terrestre by Pas de commentaire

crise casino en ligneHabituellement, les périodes de crise coïncident avec une augmentation du nombre de joueurs désireux de remporter des gains mirobolants. On peut donc penser que ces temps de crise sont favorables pour les opérateurs en ligne. Pourtant, opérateurs et casinos en ligne ne partagent pas ce point de vue.

Un opérateur un peu moins concerné par le recul

Le constat actuel tend à montrer que le nombre de joueurs est en net recul par rapport aux périodes de croissance avant la crise. Les parieurs ont enregistré une baisse très nette de leurs revenus, qui s’est répercutée sur leurs habitudes de jeu. La FDJ par exemple a vu sa croissance s’infléchir, alors qu’elle était en croissance nette au cours de la période 2000-2012. De tous les opérateurs de jeu, la FDJ est la seule à s’en sortir plus ou moins bien, grâce à une offre de jeux très variée. Il reste que 12 milliards d’euros de résultats enregistrés ne sont pas satisfaisants pour les actionnaires.

Les casinos réels dans le dur

Les casinos terrestres souffrent plus que d’autres d’une fréquentation moins régulière de leurs établissements depuis le début de la crise. Entre 2012 et 2013, les résultats des casinos terrestres français sont chiffrés à plus de 2.178 milliards d’euros. Ce chiffre induit un recul de 4.25% sur un an, et de 22.5% sur les 6 dernières années.

Les jeux en ligne en recul

Les jeux en ligne ne sont pas en reste, puisque les mises sur les sites internet autorisés ont diminué de 10% entre 2012 et 2013. Même si le produit brut des jeux de ce type a globalement reculé, les paris sportifs s’en sortent mieux avec une augmentation de 20% de leur chiffre d’affaires. Par contre, les sites de poker en ligne sont moins prisés par les internautes, avec un recul net de -18%.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.