Selon le site Poker actu, il existe 10 types de combinaisons possibles de 5 cartes. La première d’entre elles sera le principe de la carte Isolée. Elle est considérée comme la carte la plus forte de la main lors d’un tournoi. Secundo, la Paire, elle est constituée de 2 cartes de la même valeur, les cartes suivantes en cas d’égalité joueront le rôle de kicker. Tertio, les 2 Paires. Une combinaison qui est formée de 2 fois 2 cartes de la même valeur. Au cas où, l’un des adversaires détient aussi 2 paires. Si il y a égalité sur les 2 paires donc que les joueurs ont chacun les 2 même paires, c’est le kicker qui fera la différence pour départager les joueurs. Dans les combinaisons, les joueurs pourront avoir aussi le Brelan. Il s’agit d’une combinaison ayant 3 cartes de même valeur. Tandis que la Quinte ou Straight est constituée de 5 cartes qui se suivent. Quant à la Couleur ou Flush, il s’agit surtout de 5 cartes de même couleur. En cas de 2 couleurs la différence se fera sur les cartes qui composent cette couleur, la plus forte étant l’As. Sans oublier de mentionner le full house, le carré, la quinte flush, la quinte Flush Royale qui sont toutes des combinaisons exposées par le site poker actu.

Les probabilités

S’il a lieu de plusieurs combinaisons, il est plus normal que ces combinaisons fournissent de la probabilité. D’ailleurs, au jeu de poker, les 52 cartes réparties en 4 couleurs, chaque couleur ayant 13 valeurs. Les joueurs pourront calculer les probabilités d’y arriver en comptant les cartes qui amélioreront leurs jeux. C’est ce que les spécialistes en poker appellent les Outs. Les probabilités au poker ne sont pas compliquées à estimer. Il suffit de prendre en compte ce que cela va couter au joueur de chercher une combinaison en fonction de ce qui a déjà été misé au pot.

Quand et comment Miser

Généralement, les joueurs sont prétendus miser quand ils ont une bonne main et se coucher quand ce le cas contraire. La tactique pour jouer doit être basée sur cette notion, mais le joueur doit savoir quand miser et bluffer dans certaines situations. Ou au contraire, quand est ce qu’il faut coucher. C’est ainsi que la mise est un système de spéculation au poker. Il est important de faire une action de miser quand le joueur possède une bonne combinaison. Il ne faut pas quand même sous estimer l’adversaire. Donc l’action de miser est de savoir détecter le comportement de chaque joueur et que celui qui pense gagner doit miser au temps voulu.