Le jeu se déroule en deux manches gagnantes, chaque manche se déroule comme suit : on tire au sort le joueur qui va débuter la partie. Le joueur tiré doit élire la mise initiale puis il lance ses cinq dés, l’autre joueur lance par la suite ses cinq dés. Celui qui a le meilleur score remporte la manche. Si le joueur vient de lancer 5 dés identiques ce sera lui le gagnant car ces 5 dés identiques s’appellent le poker. En cas de combinaison de même type, c’est celle avec la plus haute valeur qui remporte la manche.

Déroulement de la partie

Après avoir misé, le premier joueur jette les dés autant de fois qu’il le désire, jusqu’à obtention d’une combinaison satisfaisante. Pour le battre, son ou ses adversaires doivent accomplir une meilleure combinaison. En cas d’égalité, la valeur des figures entre en jeu, l’As étant la plus haute et le 9 la plus basse.

Quelles sont ses variantes

La variante de poker d’as est subdivisée en deux parties, la variante poker joker et la variante poker d’As menteur. La première variante est facultative et l’As tient lieu de joker. Un poker peut être obtenu avec trois Dames et deux As, il équivaudra ainsi à cinq Dames et dans un carré, une des quatre figures peut être remplacée par un As. Pour la seconde variante, elle n’est autre que le poker d’as menteur. Cette variante utilise un cornet en cherchant à réaliser les mêmes combinaisons que celles du poker d’As. Il suffit de cacher aux autres joueurs de résultat de son jet en soulevant légèrement le cornet. Quand le moment est venu d’annoncer la véracité ou la fausseté de la combinaison, le voisin de gauche sera libre de l’accepter ou de la refuser. S’il la refuse, il annoncera Bluff. Vraie ou fausse, une combinaison est validée à partir du moment où elle n’est pas remise en question. A chaque tour, la meilleure combinaison emporte le lot.